PROPHÉTISE
CONTRE
LES NATIONS

Un livre de fin-des-temps par Ronald Weinland

Ap 10:11

Chapitre 7
COMPTE-À-REBOURS POUR LA VENUE DE CHRIST



DEPUIS LES ANCIENS PROPHÈTES et tout au long du Nouveau Testament, des prophéties ont été données concernant la première et la seconde venue de Christ, décrivant les détails d'un compte-à-rebours pour chacune d'entre elles.

Par le prophète Daniel, Dieu a prédit le moment exact où pour la première fois le Messie viendrait accomplir une œuvre sur terre. Ces écritures prédisent aussi quand il allait mourir. Comme avec la plupart des prophéties, ce n'était pas écrit pour être facilement compris. 

Dieu a aussi fait écrire une autre prophétie, parlant d'un événement précis qui allait révéler le commencement d'un compte-à-rebours pour la seconde venue de Christ. Nous parlerons de ce compte-à-rebours dans ce dernier chapitre. Ceux qui n'aiment pas les maths ou les calculs de dates, pourront rencontrer des difficultés à apprécier ou comprendre certains passages, mais ils auront toujours l'avantage d'en obtenir une bonne vue générale. De même, le processus méticuleux et précis que Dieu a révélé par ce minutage, devrait s'avérer plein de signification, et stimulera probablement une certaine admiration. Tout cela est très profond et représente une preuve claire de la venue de Christ.

Le fait que le Messie avait une œuvre très précise à accomplir sur la terre lors d'une première venue, et le fait qu'il allait mourir avant d'établir le Royaume de Dieu, n'a jamais été compris des prophètes ou des leaders religieux, jusqu'après la résurrection de Christ. Même les apôtres, à qui Jésus-Christ avait prédit sa propre mort, n'avaient pas compris ce qu'il leur avait dit, et n'ont compris l'œuvre qu'il accomplissait en tant que Messie, qu'après sa mort et sa résurrection.



La Prophétie des 70 Semaines

La prophétie de Daniel, souvent décrite comme "La Prophétie des 70 Semaines" nous informe du compte-à-rebours pour la première venue de Christ. Pour cette prophétie en particulier, Dieu révèle que chaque "jour prophétique" est égal à une année complète.

La prophétie commence tout d'abord par la description d'un segment de temps précis: "Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'au Messie, le Prince [lorsqu'il allait commencer son œuvre, son ministère], il y aura sept semaines et soixante-deux semaines, les rues seront rebâties et les murs, même en des temps difficiles" (Daniel 9:25).

La première période mentionnée ici, "sept semaines", représente 49 jours. Ces 49 jours prophétiques sont équivalents à 49 années complètes. En l'an 457 av-JC, Artaxerxes rédigea le décret pour la reconstruction de Jérusalem, qui eut lieu pendant l'époque d'Ezra et de Néhémie. La reconstruction des rues et des murs prit exactement 49 ans, et accomplit cette première prophétie des sept semaines (49 ans); tout fut fini en l'an 408 av-JC.

La période suivante mentionnée dans cette prophétie, était "soixante-deux semaines". En multipliant ce nombre par les sept jours d'une semaine, nous obtenons 434 jours prophétiques supplémentaires, ou 434 années complètes. L'addition de 434 ans, commençant en l'an 408 avant Jésus-Christ, nous amène à l'an 27ap-JC (ajoutant 1, puisqu'il n'y a pas d'année 0). Jésus-Christ commença son ministère en l'an 27ap-JC, et fut exécuté 3½ ans plus tard, à la Pâque de l'an 31ap-JC.

C'est de ces 3½ ans qu'il s'agit dans le verset suivant de Daniel: "Et après soixante-deux semaines, le Messie sera retranché [tué], mais pas pour lui-même [il allait mourir pour toute l'humanité, en tant que leur Pâque]" (Daniel 9:26). Le verset suivant ajoute même un peu plus: "Il [le Messie] confirmera l'alliance avec plusieurs pour une semaine: et à la moitié de la semaine, [3½ jours] il fera cesser le sacrifice et l'offrande…" (Daniel 9:27).

Les anciens prophètes, les leaders religieux et même les disciples ne savaient pas que le Messie allait tout d'abord venir pour mourir en tant que Pâque du monde entier, ni ne pouvaient saisir qu'en faisant cela, il allait faire "cesser les sacrifices et les offrandes" physiques, signifiant que sa mort allait accomplir et abolir les lois attachées au système sacrificiel. Quand les écritures parlent de l'abolition des lois, particulièrement dans Hébreux, il ne s'agit pas des 10 Commandements, mais de la loi des sacrifices, le système sacrificiel et des lois qui s'y attachent, qui elles, symbolisaient ce qui allait venir.

La prophétie de la première venue de Christ par laquelle il allait accomplir un ministère de 3½ ans, après quoi il allait être "retranché" (mis à mort), est facile à comprendre; cependant, cette prophétie contient aussi quelque chose qui concerne des événements de la fin-des-temps, bien que tout ce qui les concerne n'a pas été totalement révélé. Ce qui est connu sera traité plus tard.



Commencement du Dernier Compte-à-rebours

Nous avons déjà mentionné un peu de l'histoire qui va être traitée dans ce chapitre, concernant le spécifique compte-à-rebours de la seconde venue de Christ, mais il est important de recevoir tout ce qui a été donné sous la forme d'une image globale, afin d'arriver à voir comment toutes ces périodes s'assemblent de manière très précise.

Même après son commencement à la Pentecôte de l'an 31ap-JC, l'Église ne savait toujours pas que Christ n'allait pas revenir durant leur vie. Génération après génération, pour près de 1900 ans, l'Église a attendu. Ce n'est que quand Dieu a suscité Herbert W. Armstrong comme Son apôtre, qu'Il commença à révéler à l'Église qu'ils vivaient dans la fin de l'âge de l'humanité – dans la fin-des-temps.

Dieu révéla à M. Armstrong qu'il y avait sept ères spécifiques pour l'Église de Dieu, comme décrit au commencement du Livre de l'Apocalypse. La première ère, à l'époque des apôtres, était l'Ère Éphésienne. M. Armstrong fut suscité pour conduire la sixième ère, une période connue sous le nom de Philadelphie (Apocalypse 3). À sa mort en 1986, cette ère est arrivée à sa fin, après quoi la septième et dernière ère commença – Laodicée.

C'était à près de la moitié de l'ère de Laodicée (9 ans), que s'accomplit une prophétie que Dieu avait donnée à Paul d'écrire. Cette prophétie était pour l'Église de Dieu le signe que Christ allait maintenant venir. C'est ce dont on a parlé dans le Chapitre 5, concernant ce qui était écrit dans 2 Thessaloniciens 2, parlant d'une Apostasie qui devait avoir lieu dans l'Église de Dieu avant que Christ commence son retour. Grâce à ces versets, l'Église savait déjà depuis des dizaines d'années, qu'une Apostasie devait avoir lieu à la fin-des-temps, mais elle n'avait aucune compréhension de son ampleur ou de sa puissance destructive.

Pour comprendre le compte-à-rebours qui commença à l'époque de l'Apostasie, il est nécessaire de se familiariser avec certaines périodes prophétiques associées à la fin-des-temps.



1260 Jours Dans Les Prophéties

L'Église a depuis longtemps compris qu'il y avait des périodes définies de 1260 jours associées à la venue de Christ. Il y a dans les prophéties une période de 42 mois, qui décrit une période précise du compte-à-rebours pour la venue de Christ. Cette période est d'une durée de 1260 jours. En d'autres termes, 42 mois est une période prophétique, équivalente à 1260 jours.

D'autres passages des écritures font références à un temps, des temps, et la moitié d'un temps, ce qui est aussi équivalent à exactement 1260 jours, où un "temps" est défini par 360 jours, "des temps" sont 720 jours, et "la moitié d'un temps" comprends 180 jours, et tout cela additionné, nous donne la somme de 1260 jours. Ce sont toutes des périodes prophétiques que les deux dernières ères de l'Église de Dieu avaient comprises comme étant des périodes de temps définies, qui devaient s'accomplir dans la fin-des-temps avant la venue de Christ. Mais le fait a été que l'Église n'a simplement jamais su comment les placer toutes ensembles.

Avant de continuer, il est nécessaire de mentionner que cette période de 1260 jours contient un autre élément prophétique significatif. Cette période est divisée par un autre compte, suivant lequel 280 jours révèlent le jugement direct de Dieu dans une affaire.

Cette période de 280 jours se distingue par elle-même comme une période de jugement de Dieu. Les 980 jours restant (1260 – 280) révèlent pourquoi un jugement a été établi. La période restante de 980 jours peut aussi être décrite comme un "temps, des temps et la moitié d'un temps", lorsqu'elle se réfère à un jugement. Dans le cas d'un jugement, 280 jours est un "temps", 560 jours sont "des temps" et 140 jours est "la moitié d'un temps". Toutes ces périodes ont une signification, mais Dieu ne l'a pas encore totalement révélé à Son Église. Cependant, la somme totale est toujours 1260 jours (280 + 980).

Dans cet exemple, 280 jours sont pour un jugement, et la période "d'un temps, des temps, et la moitié d'un temps", représentent les 980 jours qui restent (280 + 560 + 140 = 980). Ces 980 jours, plus les 280 jours de jugement sont égaux à 1260 jours. Il n'est pas nécessaire de parfaitement comprendre la question de cette période de "jugement" contenue dans le nombre prophétique de fin-des-temps de 1260 jours, mais cela nous aide à révéler que Dieu est très exacte et méthodique dans tout ce qu'Il fait. L'accomplissement des prophéties n'est pas une question de hasard ou de chance, mais plutôt d'ordre, d'organisation, de planification, de conception, et de ce qui est constant.



Retour Au Compte-à-rebours

Après l'Apostasie du 17 décembre 1994, l'Église découvrit qu'un compte-à-rebours pour le retour de Christ avait commencé. Cependant, nous ne savions pas encore quand ce retour aurait lieu, ou comment toutes ces périodes prophétiques allaient prendre leur place dans ce compte-à-rebours.

La première chose que Dieu a révélé à Son Église, était une question de jugement, et l'importance d'une période de 280 jours qui révélait le jugement de Dieu. Quand Joseph Tkach, père, prêcha le sermon qui pollua le temple de Dieu, l'Église de Dieu, alors l'Abomination de la Désolation prophétisée du temple spirituelle de Dieu se trouva accomplie. La prophétie de Paul sur l'Apostasie avait commencé. Dieu révéla alors un jugement puissant qu'Il exécuta personnellement sur l'homme du péché, ce fils de perdition. Exactement 280 jours plus tard, à l'heure près, à compter du moment où Joseph W. Tkach, père, donna ce sermon, Dieu lui prit la vie.

Une fois que l'Église restante prit conscience de la signification de ce jugement sur l'homme du péché prophétique, le fils de perdition, alors il leur fut donné de mieux comprendre ce qui concernait les périodes importantes qui prenaient place dans ce que l'Église était en train de vivre.

Finalement, Dieu révéla à l'Église que dans la période qui suivie l'Apostasie elle venait juste de vivre une période prophétique de fin-des-temps de 1260 jours. C'était la première de plusieurs périodes de ce type que Dieu allait révéler. Ceci s'avéra être beaucoup plus qu'une simple coïncidence, que du jour de l'Apostasie, le 17 décembre 1994, jusqu'à la Pentecôte de 1998, 1260 jours avaient été accomplis. Dieu révéla plus tard que cette Pentecôte de 1998 était le jour où l'Église restante avait été rétablie comme la véritable Église avec laquelle Dieu allait œuvrer jusqu'au retour de Christ. Bien que cela fut révélé beaucoup plus tard à l'Église, c'était aussi lors de cette Pentecôte de 1998 que Dieu fit de moi un apôtre à Son Église – le dernier apôtre pour cette fin-des-temps.

Cette première période fut aussi révélée comme étant celle d'écrite dans l'Apocalypse 12:14. Cette écriture parle de l'Église qui restait après l'Apostasie, comme étant spirituellement nourrie et protégée de Satan pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps (1260 jours). Cette période de protection qui suivit l'Apostasie, fut nécessaire à l'Église de Dieu afin de la reconstruire, la fortifier, et la préparer pour l'œuvre qui allait suivre.



2012 – Première Date pour la Venue de Christ

Au cours des années qui suivirent le rétablissement de l'Église à la Pentecôte de 1998, Dieu œuvra à modeler, façonner, et préparer l'Église pour les grandes choses qu'elle allait accomplir au cours de ce compte-à-rebours. Jésus-Christ inspira l'Église à produire deux livrets, dédiés à lancer un cri vers ceux qui s'étaient dispersées à la suite de l'Apostasie. Le premier était intitulé, Le Temps Presse. Il révèle aux groupes dispersés ce qui leur était arrivé, car ils n'avaient aucune explication. Ils ne pouvaient même pas réaliser qu'une Apostasie avait eu lieu, bien que deux tiers de l'Église n'existaient plus, et que ce qui restait avait été dispersé et divisé en plus de 600 groupes différents.

Ces groupes dispersés, ne reconnaissaient pas que Joseph W. Tkach, père, était l'homme du péché prophétisé dans 2 Thessaloniciens 2. Ils ne voyaient pas que toute l'Église avait été vomie de la bouche de Dieu, comme ce fut prophétisé d'arriver à l'Ère Laodicéenne de l'Église.

Le deuxième livret, Le Temps S'est Écoulé, contenait un message beaucoup plus fort, dirigé vers les groupes dispersés, et leur servit d'avertissement pour faire face à la réalité de ce qui leur était arrivé. C'était aussi un message sérieux contre tout le ministère qui avait été incapable de reconnaître ce que Dieu avait révélé, et ce faisant, avaient aussi échoué à réellement servir et avertir le people de Dieu.

Puis le livre, La Fin-Des-Temps Prophétisée fut écrit et distribuer dans le monde, en plusieurs langues. Il fut promotionné dans plusieurs nations, et demeurait gratuit pour tous ceux qui voulaient le lire, il pouvait aussi être téléchargé gratuitement.

C'est alors que Dieu commença à révéler que 2008 était une année cruciale dans le compte-à-rebours de la venue de Christ, conduisant à la rédaction du livre, 2008 – Le Témoignage Final de Dieu. Celui-ci fut aussi distribué dans plusieurs langues, et fut offert gratuitement sur l'internet ou en livre de poche. L'Église prit en charge tous les frais de publications et de livraisons. Elle a essayé de faciliter autant que possible la découverte des événements catastrophiques de fin-des-temps rendant disponible toutes ces informations à toute personne intéressée.

Le chapitre précédent décrit comment l'Église était arrivée à croire que la venue de Christ allait avoir lieu à la Pentecôte de 2012. Pendant cette période, de l'apostasie jusqu'à cette date de la Pentecôte de 2012, Dieu commença à révéler des périodes prophétiques contenant une profonde signification. Là encore, tous ces comptes variés, et les dates sur lesquelles ils tombaient, devinrent quelque chose de très impressionnant, puisqu'ils commencèrent à révéler des séquences et un ordre qui ne pouvait pas arriver par chance, mais ne pouvait être que le fruit d'une conception. Les probabilités mathématiques pour que tant de périodes prophétiques d'accomplissement prennent ainsi leur place, avec la signification associée aux dates où beaucoup de ces périodes avaient lieu, était simplement sidérant et profondément inspirant.

Pour revoir cela rapidement, nous avons auparavant déclaré que 2008 était l'année cruciale qui détermina si la date de la venue de Christ resterait la même, en 2012, ou si elle serait déplacée à sept ans plus tard, en 2019. Cependant, l'Église n'avait pas réalisé à quel point l'année 2008 était cruciale.

Il avait été révélé que les trois périodes prophétisées mentionnées dans Daniel 12 (1335, 1290 et 1260 jours) se devaient de commencer pendant l'année 2008. La première période de 1335 jours allait conduire au Jours Saints même que Dieu avait révélé comme étant le jour où Christ reviendrait, la Pentecôte de 2012. En comptant 1335 jours à rebours, de la Pentecôte de 2012, le compte nous amena au 30 septembre 2008. C'était le jour de l'observance annuel de la Fête des Trompettes en 2008 – c'était une révélation frappante. De plus, la signification des Trompettes était très à propos, parce que le sens de ce jour est lié à l'annonce (le retentissement d'une trompette) de la venue du Messie.

Dieu révéla alors que le dernier sceau de l'Apocalypse, le Septième Sceau, serait ouvert le 14 novembre 2008 (1290 jours avant la Pentecôte de 2012). Alors, le 14 décembre 2008 (1260 jours), les Sept Trompettes de l'Apocalypse ont retenti, et ainsi la tribulation physique qu'elles annoncent allaient avoir lieu, lorsqu'au temps choisit de Dieu, elle allait être déclenchée.



70 Semaines

Le temps qui s'est écoulé de l'Apostasie jusqu'à la Pentecôte du 27 mai 2012, devint une autre révélation surprenante. Bien que plus tard Dieu révéla qu'Il avait changé la date de la venue de Christ en 2012 à la Pentecôte de 2019, Il révéla cependant clairement l'objectif de cette première date et sa profonde signification. Cette période toute entière contenait un total de 6370 jours.

Lorsque l'on compte jusqu'à la Pentecôte de 2012, le 27 n'est pas inclus dans le compte, puisque la venue de Christ aurait eu lieu à la fin même du 26, juste au moment où le jour de la Pentecôte allait commencer, le 27.

Ce nombre de 6370, est un multiple de trois nombres qui ont une signification prophétique très importante. Dieu révèle ces nombres comme étant 7, 70, et 13. Quand ces nombres sont multipliés ils donnent un total de 6370 jours.

Nous avons déjà montré que le jugement de Dieu sur l'homme du péché avait été révélé par le fait qu'il a trouvé la mort 280 jours après l'Apostasie. Ce nombre est un multiple de la semaine de 7-jours, multiplié par 40, où 40 est un nombre utilisé prophétiquement pour indiquer le jugement. L'homme du péché a cherché à changer le Sabbat de Dieu, le septième jour de la semaine, et Dieu a exécuté Son jugement contre lui pour avoir fait cela, en mettant fin à sa vie exactement 7 x 40 jours plus tard (280 jours), à l'heure près, du moment où il avait déclaré que l'observance du Sabbat n'était plus exigée. Le numéro 7 utilisé ici, contient la signification prophétique d'être complet – intégralité.

Lorsqu'il est utilisé prophétiquement, le nombre 70 a toujours été connu pour contenir le sens de la venue de Christ. Ceci provient de la prophétie bien connue de Daniel, largement comprise comme la Prophéties des 70 Semaines. Pour ce compte à la suite de l'Apostasie, il n'était pas question d'années, mais de jours. Avec sept jours dans la semaine, multiplié par 70, qui est le nombre de la venue de Christ, cela donne 490 jours.

Et puis il y a un multiple de plus dans cette somme de 6370 jours, qui est le numéro 13. Ce numéro possède une signification importante puisqu'il contient le sens d'apostasie et de rébellion. C'est un fait qui est reconnu dans des livres de références variés. Par-dessus tout, c'est aussi un numéro qui est prophétiquement attaché à Satan, qui lui-même est la quintessence de la rébellion et de l'apostasie.

Toutes ces dates et ces nombres contiennent une profonde signification pour l'Église de Dieu, parce que l'Église avait compris qu'à sa venue, Christ allait lier Satan pour mille ans. Satan et le monde démoniaque ne se verra pas permit d'être en présence de l'humanité pendant le Millénaire, ou même durant les derniers Cent-ans, lorsque tout "les autres" de l'humanité seront ressuscités à une seconde vie physique.

Et donc, non seulement ce nombre total (6370), possède une profonde signification concernant la venue de Christ (70), mais il reflète aussi la signification du règne de Satan (13) venant à sa fin sur cette terre, remplacé par le règne de Christ, ce qui complète (7) le plan de Dieu pour l'établissement de Son Royaume qui régnera sur la terre (7 x 70 x 13 = 6370).

Puis en plus de cela, ce qui est arrivé à l'Église à travers une rébellion prophétisée de l'homme du péché, du fils de perdition, dans une Apostasie, contient la signification incroyable de l'utilisation du chiffre 13. Réellement, la signification profonde de cette période toute entière, de l'Apostasie à la première date de la venue de Christ, s'est avérée incroyablement inspirante pour l'Église de Dieu.

Ces nombres continuent de devenir encore plus étonnants et révélateurs, plus nous les examinons en détail. Ils sont tellement au-delà de toute possibilité de coïncidence ou de chance, qu'ils défient l'imagination. La probabilité mathématique pour que ces nombres apparaissent avec les dates qui leur sont associées, continuent de grandir exponentiellement, plus les choses s'ajoutent les unes aux autres. Les nombres utilisés résultant en un tel total, sont en eux-mêmes très stupéfiants, mais le fait qu'une "signification exacte" est aussi contenue dans chacun d'entre eux, amène tout cela dans le domaine de l'improbabilité incroyable, et représente un témoignage puissant révélant qui a conçu tout cela.



Seconde Utilisation de 70

Cette période de 6370 jours, contient l'empreinte indélébile et indéniable de la main de Dieu. Néanmoins, Dieu n'a pas simplement donné une période validant la venue de Christ par l'utilisation d'une prophétie d'exactement 70 semaines. Dieu a aussi révélé l'importance du cycle de temps de 1260-jours, qui identifie des périodes de fin-des-temps prophétiques. Cette période a été mentionnée auparavant, montrant qu'elle est décrite de manières différentes, cependant, elle est toujours utilisée dans le contexte de périodes prophétiques de fin-des-temps précises, qui durent toutes 1260 jours.

Pour comprendre tout cela, il est tout d'abord nécessaire d'expliquer les deux numéros utilisés pour symboliser l'humanité. Ce sont les numéros 5 et 6, chacun d'entre eux contenant une signification très spéciale et unique pour l'humanité.

Comme le numéro 7 est utilisé dans le plan de Dieu pour symboliser "ce qui est complet", le numéro 6 est   utilisé pour symboliser "ce qui est incomplet", et dans ce cas, cela fait référence à l'humanité étant "incomplète" dans la manière dont elle a été créée. Lorsque Dieu a rétabli l'existence de la vie physique sur la terre pendant la période décrite comme le septième jour de la création, Il créa l'homme le sixième jour. Puis, Dieu Se reposa le septième jour et l'établit comme le Sabbat hebdomadaire, qu'il donna à l'humanité d'observer pour toujours comme un jour spécial d'adoration.

L'humanité fut créée le sixième jour, elle fut créée de manière incomplète puisque les êtres humains ne possèdent pas en eux le saint esprit de Dieu. Le saint esprit de Dieu   habitant dans l'humanité, est indispensable pour que la création humaine soit complète – donnant à quelqu'un la possibilité de naître dans Elohim, la Famille Divine.

Le numéro 6 est utilisé pour révéler l'aspect incomplet de l'humanité. C'est pendant la période des 6 premiers 1000 ans, qu'il fut permis à l'humanité de se gouverner elle-même et de choisir comment vivre la vie. La leçon tirée de cela, est qu'en 6000 ans, l'humanité a prouvé qu'elle était incapable de se gouverner avec succès. Tous les gouvernements   humains ont échoué. Les "voies" de l'homme ont produit une grande confusion, beaucoup de souffrances, d'injustices, de guerres et de profondes perversions de la vie. La confusion créée par l'homme a imprégné toutes les facettes de la vie et se reflète dans l'échec des gouvernements, des religions, des pratiques économiques, des sociétés et de la vie de famille. Et maintenant, avec la technologie moderne, l'humanité s'anéantirait elle-même si Dieu n'intervenait pas pour l'arrêter. Le genre humain est incomplet, et a besoin de Dieu et de Ses voies pour que les hommes puissent survivre.

Le numéro 5 représente aussi l'humanité, mais ce numéro est utilisé pour révéler un autre aspect des hommes et de leur relation avec Dieu. Ce numéro révèle "les voies" de l'homme, qui sont en contraste avec "les voies" de Dieu. Les voies de l'homme sont opposées à celles de Dieu, et elles révèlent une nature égoïste. Cette nature égoïste est motivée par la convoitise des yeux, la convoitise de la chair, et l'orgueil de la vie (1 Jean 2:16). Alors que les voies de Dieu sont à l'opposé de l'égoïsme, motivés par un amour tourné vers les autres – ce qui inclus la miséricorde, le pardon, la bonté, la patience, l'amour sincère, le sacrifice, toujours tourné vers "le don" aux autres.

Dans le nombre 70, utilisé pour proclamer la seconde venue de Jésus-Christ, il fut déclaré auparavant que Dieu avait aussi révélé l'importance du cycle de temps de 1260 jours qui identifie les périodes prophétiques de fin-des-temps. Le numéro 5 est utilisé en rapport avec ces cycles de 1260 jours.

Le numéro 5 contient une profonde signification puisqu'il révèle les "voies de l'homme" qui ont conduit au jugement de Dieu sur la terre, du fait que l'humanité ne l'a pas écouté et qu'elle en arrive maintenant au point de son propre anéantissement. Bien que les voies de l'homme soient symbolisées pas ce numéro, le numéro 5 révèle aussi les "voies de Dieu", dans la manière dont Dieu a œuvré avec l'humanité depuis le commencement, qui sont celles d'une grande patience, d'une profonde compassion, et d'un amour constant envers eux.

Nous avons aussi déjà mentionné que si 2012 était resté la date pour la venue de Jésus-Christ, alors la dévastation et le taux de mortalité autour du monde auraient été au-delà de toutes proportions. Avec cette première date de la venue de Christ, l'humanité avait déjà été jugée, et l'exécution de ce jugement aurait été beaucoup plus sévère que s'il avait été déplacé à 2019. Néanmoins, Dieu a révélé l'immensité de Sa miséricorde et de Son amour en retardant son jugement de 2012 de sept années, pour qu'encore des millions puissent être sauvés.

Ce nombre de 6370 jours, contient 5 périodes équivalentes de 1260 jours (avec 70 jours restant, signifiant la venue de Christ). Dieu a révélé deux périodes prophétiques de fin-des-temps très importantes et très précises de 1260 jours, contenues dans le compte-à-rebours de l'Apostasie à la première date de la venue de Christ. La première période, était de la date de l'Apostasie (17 décembre 1994) à la Pentecôte de 1998 (30 mai 1998).

La seconde période prophétique de fin-des-temps de 1260 jours que Dieu a révélé comme ayant une grande signification, est ce qui fut perçu à l'époque comme la période finale conduisant à la venue de Christ. Elle commença quand la Septième Trompette du Septième Sceau retentit (14 décembre 2008); et 1260 jours plus tard, c'était le 27 mai 2012 (la Pentecôte).

Dieu n'a pas révélé la signification ou le sens des trois autres périodes de 1260 jours, qui se trouvent entre la première et la cinquième période, ou même si elles contiennent une signification autre que le fait d'ajouter à la signification profonde de constituer un total de 5 périodes. Ces cinq périodes de 1260 jours, amènent un total de 6300 jours. Ceci nous laisse avec 70 jours restant (du total de 6370). Cela n'est pas non plus une question de chance, mais de conception, et souligne le dessein de Dieu annonçant que l'humanité avait été jugée et que Christ pouvait revenir à la Pentecôte de 2012, si le temps pouvait toujours être raccourci. Néanmoins, nous avons déjà montré que le désir plus profond de Dieu, était que Christ revienne à la Pentecôte de 2019.



PREMIER COMPTE Jusqu'à 2012:

Avec deux signes prophétiques pour la venue de Christ


1er Signe: 7 x 70 x 13 = 6370

De l'Apostasie jusqu'à la Pentecôte de 2012.

  • Du 17 décembre 1994, jusqu'au 27 mai 2012
  • Nombre total de jours prophétiques = 6370

2ème Signe: 5 x 1260 + 70 = 6370

1ers 1260 jours prophétiques

  • Du 17 décembre 1994, au 30 mai 1998

2ème, 3ème, & 4ème périodes + 70 jours

  • Du 31 mai 1998, au 13 décembre 2008

5èmes 1260 jours prophétiques

  • Du 14 décembre, au 27 mai 2012


NOMBRES:

Signification Prophétique

5 = l'humanité

7 = intégralité, ce qui est complet

13 = rébellion & apostasie/Satan

70 = venue de Christ

280 = exécution du jugement de Dieu

1260 jours = une période prophétique marquant la fin-des-temps



Au-delà de 2012

Après que l'Église eut passé 2012, Dieu commença finalement à révéler que le compte-à-rebours pour la venue de Christ avait été allongé d'exactement 7 ans de plus, de la Pentecôte de 2012 à la Pentecôte de 2019. Il fut révélé que Dieu fit cela pour pousser plus loin la transformation de ceux de Son Église, afin qu'ils soient mieux préparés à accomplir une œuvre beaucoup plus grande dans ce qui restait de la fin-des-temps.

Le retour de Christ en 2019 apporta à l'Église un nouvel objectif. Dieu pouvait maintenant œuvrer à augmenter le potentiel d'être sauvé et d'entrer dans le Millénaire, pour tous ceux de l'Église dispersée après l'Apostasie. Cette dernière date ouvrit aussi la voie pour l'accomplissement d'une œuvre beaucoup plus grande et complexe, par laquelle la possibilité allait exister de délivrer et de faire entrer dans le Millénaire, des centaines de millions de personnes en plus.

Cette période supplémentaire révèle un autre nombre total de jours remarquables, contenant une signification encore plus profonde. Ce qui pourrait être décrit comme une extension plus profonde à la signification de la venue de Christ. Ce changement de 2012 à 2019 a ajouté 2570 jours supplémentaires au compte-à-rebours de la venue de Christ. C'était aussi incroyablement significatif, puisque cela ajoutait au compte total, deux périodes prophétiques de fin-des-temps très spécifiques de 1260 jours.

La première de ces deux nouvelles périodes, au sein du délai supplémentaire pour la venue de Christ, s'étendait du 27 mai 2012 jusqu'au 7 novembre 2015. Dieu avait révélé dès le début, que cette période de 1260 jours, représentait les 42 mois mentionnés dans l'Apocalypse 11 consacrés au "mesurage du temple" de Dieu, qui allait avoir lieu à cette époque, et qui consistaient en la dernière préparation de l'Église de Dieu pour l'œuvre finale qui allait conduire à la venue de Christ.

Cette seconde période de fin-des-temps supplémentaire de 1260 jours, s'étant du 8 novembre 2015, au 20 avril 2019. Ce compte prend fin lors du Sabbat hebdomadaire au sein de la première saison de Jours Saints cette année-là, la Fête des Pains Sans Levain. Cette période est maintenant reconnue comme le moment où les deux témoins de fin-des-temps de Dieu complèteront l'accomplissement physique de leur témoignage pour le monde. L'Apocalypse 11:3-6 révèle que pendant une période de 1260 jours, Dieu enverra Ses deux témoins de fin-des-temps pour prophétiser avec grande puissance. La plus grande partie de ce témoignage et la puissance qu'il contient, se trouve dans les pages de ce livre. Vers la fin de cette période, ils auront le pouvoir de fermer les cieux pour qu'il ne pleuve pas, là où ils le déclareront et aussi longtemps qu'ils le décideront. Ils frapperont la terre de fléaux aussi souvent qu'ils le veulent. Une grande partie de ce qui sera accompli pendant cette période, sera lié aux Tonnerres de l'Apocalypse, qui se verront totalement accomplis par les choses qu'ils déclarent.

Dans ce délai de sept ans supplémentaires, se trouvait donc deux périodes de fin-des-temps de 1260 jours, additionnées au compte total de la venue de Christ. Les cinq périodes de 1260 jours qui ont eu lieu avant la Pentecôte de 2012, ajoutées à ces deux périodes, donnaient alors 7 périodes complètes de fin-des-temps de 1260 jours. Là encore, ce nombre contient une profonde signification puisque le numéro 7 est utilisé dans le plan de Dieu pour représenter l'intégralité. La semaine se complète avec le Sabbat du 7ème jour. Il y a 7 Jours Saints annuels et ils représentent le plan intégral de Dieu pour l'humanité. Dieu a donné 7 périodes de mille ans (7000 ans) pour que l'humanité vive la première vie qu'Il leur avait donnée.

Mais il y a cependant dans tout cela une autre période, qu'il est nécessaire de discuter. L'addition de deux périodes de 1260 jours placées après la pentecôte de 2012, donnent un total de 2520 jours supplémentaires, pour le compte-à-rebours de la venue de Christ. Cependant, du 27 mai 2012 (comptant ce jour), à la Pentecôte du 9 juin 2019, nous avons un total de 2570 jours. Ce nombre contient cinquante jours supplémentaires, qui se situent après ces deux périodes prophétiques finales.

La période de 50-jours a déjà été mentionnée. C'est le moment où Dieu commencera à déverser les Sept Derniers Fléaux, qui conduiront à la venue de Christ dans un monde qui aura été humilié et rendu prêt à L'écouter. Comme déjà déclaré, le jour où sa venue sera manifestée dans l'atmosphère de la terre, sera le 21 avril 2019. Il semble que cette manifestation aura lieu au moment où la Gerbe Agitée devait être agitée devant Dieu en ce jour-là, moment qui se trouvait au sein de la période de Jours Saints de la Fête des Pains Sans Levain (Lévitique 23). La manifestation de la venue de Christ aura lieu le matin du 1er jour de la semaine qui suit la Pâque de cette année-là.

La Gerbe Agitée représentait le moment où Jésus-Christ allait accomplir sa signification d'être accepté comme le premier des prémices de la grande moisson de Dieu – de ceux qui ont été glanés du milieu du monde pour faire partie de Sa Famille – Elohim. Jésus-Christ est mort à Pâque et fut placé dans le tombeau juste avant le coucher du soleil, le 4ème jour de la semaine (mercredi) de l'an 31ap-JC. Après le coucher du soleil, l'observance de la semaine de la Fête des Pains Sans Levain commença. Puis à la fin du 7ème jour, (le Sabbat hebdomadaire), juste avant le coucher du soleil, Jésus-Christ fut ressuscité des morts, après avoir passé exactement trois nuits et trois jours dans le tombeau.

Ainsi, Christ fut ressuscité juste avant le coucher du soleil en ce Sabbat hebdomadaire. Aussitôt que le soleil fut couché, le premier jour de la semaine commença (dimanche). Ce n'est qu'au matin, le dimanche matin, lorsque les sacrificateurs offraient la Gerbe Agitée, que Christ devait monter vers Dieu. Christ, reçu par Dieu le Père, était l'accomplissement spirituel de la Gerbe Agitée. Plus tard ce jour-là, après être monté et avoir été reçu de Dieu, il revint pour être avec ses disciples et ceux qui les accompagnaient pendant les quarante jours qui suivirent.

Non seulement ce moment de l'offrande de la Gerbe Agitée représente le commencement de la moisson spirituelle de Dieu, puisqu'il représente Jésus-Christ comme le premier des prémices, mais ce jour était aussi le commencement d'un compte précis que Dieu avait ordonné, pour que les gens puissent savoir à quel moment le Jour Saint de la Pentecôte devait être observé. La Pentecôte est le jour où les Pains Agitées étaient offerts, et ils représentaient les prémices (les 144 000) étant offerts devant Dieu, pour être reçu de Lui, de la même manière que la Gerbe Agitée était offerte devant Dieu, pour l'acceptation de Jésus-Christ.

Paul décrit Jésus-Christ comme étant le premier des prémices de Dieu à être ressuscité. Dans 1 Corinthiens, on nous donne une description de l'ordre suivant lequel les prémices de Dieu sont ressuscités – tous ceux qui seront ressuscités les premiers dans la Famille de Dieu – Elohim. Christ est décrit comme le premier à être ressuscité, suivi du reste qui seront ressuscités plus tard, à sa venue.

"Mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux [le reste des 144 000 prémices] qui appartiennent à Christ lors de son avènement" (1 Corinthiens 15:23). Christ est clairement décrit comme étant ressuscité le premier, après quoi toutes les autres prémices qui seront ressuscitées à sa venue.

Le chapitre 14 du Livre de l'Apocalypse commence en mentionnant les 144 000 qui seront ressuscités avec Christ, à sa venue, et sont décrites de la manière suivante: "Ce sont ceux qui suivent l'Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d'entre les hommes [au cours de 6000 ans], comme les prémices pour Dieu et pour l'Agneau" (Apocalypse 14:4).

Ainsi la Pentecôte est le Jour Saint annuel représentant les prémices de Dieu – les 144 000 – qui seront ressuscités à la vie d'esprit, dans la première résurrection, à la venue de Christ, et qui reviendront ce jour-là sur le Mont des Oliviers, en cette Pentecôte de 2019.

70 jours furent ajoutés aux cinq premières périodes (de 1260 jours) qui précédent la Pentecôte de 2012, symbolisant la venue de Christ. Il reste deux périodes de plus, ajoutées après cela, qui constituent maintenant sept périodes complètes de 1260 jours depuis l'Apostasie. 50 jours sont maintenant ajoutés aux deux nouvelles périodes qui suivent, symbolisant la venue des prémices (les 144 000) avec Christ. Tout cela contient une signification profonde, concernant le Christ venant pour régner dans le Royaume de Dieu, pour les prochains 1100 ans.

Il y a même encore plus de signification contenue dans cela, puisque le mot Pentecôte révèle l'ordre que Dieu avait donné pour déterminer le moment où ce Jour Saint devait être observé. Pentecôte signifie littéralement "compte cinquante". Ce sont ces derniers 50 jours qui connectent, d'une manière incroyable, la profonde signification de Jésus-Christ comme le premier des prémices, avec le reste des prémices – les 144 000 – qui vont tous descendre sur terre lors de ce cinquantième jour – à la Pentecôte de 2019.



DEUXIÈME COMPTE Jusqu'à 2019:

De la Pentecôte 2012, à la Pentecôte 2019 (2570 jours)

  • Du 27 mai 2012, au 9 juin 2019

6èmes 1260 jours prophétiques

  • Du 27 mai 2012, au 7 novembre 2015

7èmes 1260 jours prophétiques

  • Du 8 novembre 2015, au 20 avril 2019

Derniers 50 jours avant la venue de Christ

  • 50 est le compte de la Gerbe Agitée jusqu'à la Pentecôte
  • Du 21 avril 2019, au 9 juin 2019


Deux Grands Signes

Le compte-à-rebours pour la venue de Christ, commençant à l'Apostasie et allant jusqu'à 2019, s'étant sur une période de près de vingt-quatre ans et demi. La première partie de ce chapitre a montré qu'une grande partie des détails numériques de ce compte total contenait une signification prophétique profonde. Cependant, bien au-delà de ce compte ordonné et précis, Dieu avait donné à Son Église deux grands signes supplémentaires qui allaient servir à marquer la venue de Christ: l'un au début, et l'autre à la fin de ce compte-à-rebours. Le premier signe était l'Apostasie, qui fut le signe du début du compte-à-rebours pour le retour de Christ.

Les événements liés à l'Apostasie s'étendent sur plusieurs années, et découlaient essentiellement des quatre premiers Sceaux de l'Apocalypse, souvent décrit comme les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse. Ces événements ne concernaient pas le monde, comme tant de gens l'ont supposé, mais ils concernaient l'Église de Dieu décrivant une rébellion prophétisée qui allait avoir lieu à la fin-des-temps. Cette Apostasie, symbolisée par ces quatre cavaliers, était un abandonnement sans précédent des vérités que Dieu avait données à Son Église.

Le deuxième et dernier signe que Dieu a donné à Son Église, était la révélation des deux témoins de fin-des-temps de Dieu et l'œuvre qu'ils allaient accomplir, qui allait conduire à la fin du compte-à-rebours pour le retour de Christ. Les deux témoins allaient être suscités du sein même de l'Église de Dieu, et leur œuvre allait être un signe pour l'achèvement de la fin-des-temps.

Bien que depuis des dizaines d'années, l'Église avait compris que l'œuvre des deux témoins conduisant à la venue de Christ, durerait pendant une période de 1260 jours, l'Église ne savait pas que leur tâche allait s'étendre sur trois de ces périodes prophétiques de fin-des-temps de 1260 jours, et non pas seulement sur une seule période.

L'œuvre accomplie par ces deux témoins est définie dans le Livre de l'Apocalypse. Ce n'est qu'avec ce dernier chapitre que Dieu a révélé que la rédaction de ce livre est en fait le moyen principal et central par lequel l'un de ces versets se verra accompli.

Après la rédaction de chaque chapitre de ce livre, j'avais l'habitude d'envoyer le manuscrit à l'Église pour une phase d'édition, de montage, de vérification d'orthographe et de grammaire, afin d'améliorer la clarté du texte. Si ce que j'avais écrit n'était pas parfaitement clair pour ceux de l'édition, alors je retravaillais sur ce passage pour le clarifier. Cependant, il y a toujours des choses qui ne seront clarifiées que plus tard, puisqu'elles sont de nature prophétique, et ne peuvent pas être comprises immédiatement. Travaillant sur ce dernier chapitre, j'en avais envoyé la première partie qui traitait des combinaisons de compte variés que Dieu avait révélé dans le compte général de la venue de Christ. Je savais qu'il me restait une dernière partie à écrire – cette partie-là. Cependant, je n'étais pas sûr de ce qui était nécessaire de traiter pour finalement achever ce livre.

Ce n'est que trois semaines plus tard que j'ai commencé à écrire cette dernière section intitulée "Deux Grands Signes". Ma femme, qui est l'autre témoin de fin-des-temps, lisait aussi le livre, apportant des remarques. Après avoir lu le livre jusqu'à ce point, elle souligna pour moi la nécessité de lire un certain verset de l'Apocalypse, ressentant que ce livre l'accomplissait. Lisant ce verset, il devint très clair qu'il parlait de ce qui venait juste d'être écrit, et que ce livre allait être le moyen principal par lequel ce verset serait accompli.

Le reste de ce livre, va décrire les événements que Dieu a accompli et continuera d'accomplir par Ses deux témoins. De connaître et de comprendre ces deux témoins, aidera les gens à mieux comprendre les événements qui auront lieu dans la période qui mène à la venue de Christ.

La première partie de ce chapitre s'est centré sur la répartition du compte, et la signification profonde contenue dans la manière dont Dieu a établi Ses multiples numériques conduisant au retour de Son Fils. Ces combinaisons numériques révèlent la conception de Dieu, et que seul Dieu pouvait accomplir une telle chose. Cette dernière partie révèle certains des accomplissements et des œuvres prophétiques que Dieu accomplira par Ses deux témoins, œuvres qui finiront la tâche contenue dans la dernière partie de cette période du compte-à-rebours pour le retour de Christ.

Deux chapitres du livre de l'Apocalypse que Dieu a fait écrire à Jean il y a près de 2000 ans, définissent l'œuvre que Dieu vise à accomplir par Ses deux témoins. Ces deux chapitres vont être expliqués, puisqu'ils s'appliquent à des événements qui ont déjà eu lieu, ainsi qu'à des événements sur le point de commencer, qui eux, amèneront une fin à la fin-des-temps. Ces derniers, se devant toujours d'être accomplis par les deux témoins, sont stupéfiants, et auront lieu en même temps que les événements catastrophiques de fin-des-temps et que la Troisième Guerre Mondiale éclatera.



Les Sept Tonnerres

Cette histoire commence dans l'Apocalypse 10, quand Jean écrit quelque chose d'unique concernant les Sept Tonnerres, car bien qu'il ait entendu ce qu'étaient ces Tonnerres, on lui dit qu'il ne devait pas les écrire. La raison en était qu'ils ne devaient pas être révélés avant la fin-des-temps, puisque le dessein de Dieu était qu'ils soient révélés par le témoin de fin-des-temps, qui lui, est la contrepartie de Jean. Jean et ce témoin, sont les seuls dans l'histoire de l'Église, à qui Dieu a spécifiquement donné d'être aussi bien apôtre que prophète.

L'histoire qui conduit à l'introduction des deux témoins de Dieu, commence lorsque Jean voit un ange descendre du ciel, criant les Sept Tonnerres d'une voix forte.

"Il [l'ange] tenait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre; et il cria d'une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix. Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j'allais écrire [ce qu'ils avaient dit]; mais j'entendis du ciel une voix qui disait: Scelle ce qu'ont dit les sept tonnerres, et ne l'écris pas" (Apocalypse 10:2-4).

La description que Jean donne d'un petit livre, est quelque peu obscure à cause de la façon dont elle est traduite dans les langues d'aujourd'hui. Il est dit que l'ange a un petit livre ou un livret, et ceci évoque généralement dans la pensée quelque chose de différent, comme si c'était littéralement un petit livre. Cependant, ça n'était pas du tout un livre, mais un très petit parchemin roulé que plus tard Jean se trouva instruit de manger. Ce petit parchemin contenait ce qu'avait dit l'ange, qui était en fait les Sept Tonnerres.

"Et la voix, que j'avais entendue du ciel, me parla de nouveau, et dit, 'Va, prends le petit livre [le parchemin] ouvert dans la main de l'ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre'. Et j'allai vers l'ange, en lui disant, 'Donne-moi le petit livre'. Et il me dit, 'Prends-le et mange-le, il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel'. Puis je pris le petit livre de la main de l'ange et je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel et quand je l'eus avalé, mes entrailles furent remplies d'amertume" (Apocalypse 10:8-10).

Jean décrit qu'après avoir mangé le petit parchemin, il fut affecté physiquement, mais ceci décrit simplement ce qui allait être accompli plus tard, sur un plan spirituel, à la fin-des-temps, par la contrepartie de Jean.

En écrivant le livre, 2008 – Le Témoignage Final de Dieu, il me fut donné de révéler ces Sept Tonnerres. L'expérience d'avoir reçu d'accomplir cela était réellement inspirante et fascinante, spécialement en comprenant que ces choses allaient conduire au changement et à la repentance d'un grand nombre de gens, leur donnant ainsi l'opportunité de vivre dans le Millénaire. Ceci pouvait certainement être comparé à manger quelque chose de doux.

Cependant, une fois que ces choses furent écrites et publiées, l'expérience qui suivit de ridiculisation, de haine, de moquerie et de dédain de la part de pratiquement tous ceux qui l'avaient lu, était très certainement amer. Bien que ce soit là la réaction normale de l'humanité envers les choses que Dieu a donné à Ses prophètes au cours du temps, d'être directement l'objet d'une telle haine et d'un tel dégoût fut cependant une expérience très différente et vraiment amer.

Le sommet du ridicule, de la haine et de la moquerie – de l'amertume – a été vécu pendant l'époque de la 5ème période prophétique de 1260 jours. Ce livre fut diffusé dans le monde dans des proportions que Dieu considéra être suffisantes pour accomplir un témoignage de fin-des-temps de la réaction normale de l'humanité envers Lui. Ceci fut rendu évident par leur réaction envers celui à qui Dieu avait donné d'écrire le livre, celui qu'Il avait envoyé au monde. Ce livre fut reçu par quelques millions de personnes, dans plus de 170 nations, et fut traduit en sept langues différentes. Non seulement les Sept Tonnerres étaient décrits dans ce livre, mais les Sept Trompettes, les Sept Derniers Fléaux, et les événements catastrophiques qu'ils révèlent, étaient aussi expliqués.

Certains de ceux qui ont lu ce livre se demandaient si ces choses pouvaient s'accomplirent, mais ils ne les crurent pas vraiment. Quand l'année 2012 arriva, l'amertume s'accrut, puisque les gens réagirent avec plus de colère, de moquerie et de dédain pour ce qui avait été écrit. Cependant tous ces événements vont toujours arriver, simplement sept ans plus tard, mais maintenant avec quelques changements, dû à ce que Dieu offre à l'humanité dans Sa clémence, s'ils sont prêts à l'écouter.



SEPT TONNERRES:

  • Le Petit Parchemin
  • Décrits en détail dans 2008 – Le Témoignage Final de Dieu
  • Les Tonnerres s'accroissent en répétition, en fréquence et en intensité
  • Les Sept Tonnerres:
    1. Terreur de Guerre
    2. Tremblements de Terre: s'intensifiant en puissance et en destruction
    3. Météo: extrême dans les sècheresses, les inondations, les températures et les vents
    4. Bouleversement économique mondial
    5. La Mort: par des fléaux et par la mort de gens célèbres
    6. La révélation des témoins de fin-des-temps de Dieu
    7. La révélation accélérée de Dieu à l'homme


Le Mesurage du Temple

Après avoir parlé des Sept Tonnerres, Jean continua en décrivant certains événements devant avoir lieu pendant les trois dernières périodes prophétiques de fin-des-temps. La 6ème période concernant l'Église de Dieu, s'étendait de la Pentecôte de 2012, jusqu'au 7 novembre 2015.

"On me donna un roseau semblable à un bâton de mesure, et l'ange dit, 'Lèves-toi et mesure le temple de Dieu [l'Église] l'autel et ceux qui y adorent'" (Apocalypse 11:1).

Cette période sert de préparation finale à l'Église de Dieu afin qu'elle soit totalement prête pour la venue de Christ. Cette période est caractérisée par une dernière purification du temple de Dieu (l'Église de Dieu), ainsi que par une dernière fortification, enseignement et modelage du peuple de Dieu pour qu'ils puissent tenir fermement pendant la tribulation de fin-des-temps, et soient rendus totalement prêts pour la venue de la tête de l'Église – Jésus-Christ. Dieu s'assure qu'Il aura une Église raffinée, spirituellement forte et fidèle, bien préparée pour rencontrer Christ à son retour.

Ce dernier raffinage, signifiait que l'Église devait être amenée au niveau de la stature que Dieu attendait de Son peuple, au moment où Son Fils allait arriver. Cependant, cela signifiait aussi que ceux qui ne se soumettaient pas et qui n'étaient pas fidèles à leur appel, seraient rejetés de l'Église.

"Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux païens, et ils fouleront au pieds la ville sainte [l'Église – la Jérusalem spirituelle] pendant quarante-deux mois" (Apocalypse 11:2).

Ceux qui étaient "à l'extérieur du temple", fait référence à ceux qui donnent l'apparence de faire partie de la communion de l'Église, mais qui ne se soumettaient pas à l'appel qu'ils avaient reçu. Ils n'étaient pas fidèles aux vérités de Dieu – à Dieu. Pendant cette période, Dieu n'œuvrait pas avec ces gens, et ils n'ont pas été amenés au niveau de plénitude que Dieu exige de Son peuple, c'est pourquoi, ils n'étaient pas censés être mesurés comme étant une part du Temple.

Ces gens sont décrits comme étant rejetés dans le mesurage du Temple, puisqu'ils sont dans la zone du parvis. En d'autres termes ils donnent l'apparence de faire partie de l'Église, mais ils ne pratiquaient pas le vrai culte de Dieu au sein du temple. D'être dans le parvis, révélait qu'ils ne faisaient pas partie de l'Église, et vivaient faussement devant Dieu et devant ceux qui faisaient réellement partie de l'Église. Ainsi, l'instruction était de les garder séparés du temple, puisqu'ils ne devaient pas être mesurés comme en faisant partie. Au contraire, la place où ils se situaient vraiment devait être révélée, ce qui était d'être dans le parvis, dans la cour – dans les environs de l'Église – mais pas dans le temple, pas dans l'Église. Étant seulement dans le parvis – ils étaient en fait avec les païens (un terme pour décrire les incroyants). Ils ont été rejetés de Dieu, et d'une manière ou d'une autre, l'apparence de faire partie de l'Église leur a été retirée.

C'est ce qui s'est vraiment passé pendant cette période, et pendant l'époque de cette rédaction, il ne reste maintenant que deux mois dans cette période du mesurage du temple. Une fois qu'elle sera achevée, alors, le monde entrera dans la 7ème et dernière période de fin-des-temps de 1260 jours, avant la venue de Christ. Dieu a retiré de l'Église les membres qui étaient infidèles. Il y eut dans ce groupe de gens plusieurs personnes faisant partie du ministère, et même plusieurs ministres principaux ainsi qu'un évangéliste furent rejetés.

Cette période n'a pas seulement constitué une purification profonde de l'Église, mais ceux qui sont restés fidèles ont vécu un processus de mesurage qui les a amenés à être fortifiés, parfaitement entraînés et rendus prêts pour la venue de Christ. Pendant ce temps, les membres de l'Église se sont rapprochés spirituellement les uns des autres et de Dieu, beaucoup plus qu'à aucun autre moment des quelques dernières centaines d'années de l'histoire de l'Église de Dieu. Avant la publication de ce livre, l'Église aura été totalement préparée pour la venue de leur Grand Sacrificateur, leur Pâque et leur frère-aîné – Jésus-Christ.



42 Mois

Un autre accomplissement prophétique, dont il est fait référence dans ces versets, a eu lieu pendant cette 6ème période prophétique de fin-des-temps. Il s'agit de ce qui allait arriver aux deux témoins de fin-des-temps de Dieu pendant cette période-là, qui en conséquence, serait aussi vécu par l'Église.

Le dernier verset cité décrivant cette période, donne l'instruction de ne pas mesurer ceux qui étaient dans le parvis, à l'extérieur du temple (les faux adorateurs), mais de les donner au contraire aux païens (les incroyants). Puis, la dernière partie du verset décrit ce que beaucoup de ces païens allaient faire pendant cette période. Il est nécessaire de comprendre cela dans le contexte où les païens consistent maintenant aussi en ceux qui n'étaient plus mesurés comme part du temple, puisqu'ils avaient été rejetés de l'Église. Il est dit de ces païens, "…et ils fouleront aux pieds la ville sainte [l'Église de Dieu] pendant quarante-deux mois" (Apocalypse 11:2).

C'est le moment où les païens, et particulièrement ceux qui n'avaient pas été mesurés comme une part du temple, ont eu l'opportunité et l'aptitude de piétiner et d'attaquer l'Église de Dieu, essentiellement ses leaders. Ce fut aussi le moment où Satan et le monde démoniaque ont mis en œuvre leurs plus grands efforts pour attaquer le peuple de Dieu, ce qui fut grandement accompli en influençant négativement ceux décrits dans ces versets comme les païens.

Bien que l'Église ait pu extérieurement apparaître à ces païens comme étant plus affaiblie que jamais, c'était en réalité une période pendant laquelle Dieu lui donnait d'être plus affermie que jamais, puisque les gens étaient fortifiés spirituellement, recevant leur formation finale pour la préparation de la venue de Christ. Les attaques multiples, agissaient en réalité à intensifier ce processus de fortification.

Pour les païens dont on parle ici, l'Église apparaissait comme étant à son point le plus bas, lorsqu'un juge condamna l'apôtre et le prophète de fin-des-temps de Dieu à 42 mois de sentence fédérale, pour avoir tenté d'éviter de payer l'impôt. Bien que le procès par jury déclarât un verdict coupable, cela ne changea pas ce qui était vrai au sujet des serviteurs de Dieu et de l'Église de Dieu. Cette 6ème période de la fin-des-temps comprenait les événements de ce procès, la sentence, l'assignation à résidence et l'emprisonnement. Tous ces événements sont partiellement ou complètement inclus dans cette période prophétique de 42 mois (1260 jours). Il ne passa pas inaperçu que la sentence donnée au prophète de Dieu était de 42 mois, et bien que cette période de l'accomplissement totale de la sentence ne remplît pas totalement cette 6ème période, la totalité des événements comprenant les conséquences d'un procès, la sentence, et l'incarcération, ont parfaitement accomplis cette prophétie de 42 mois.

Comme déjà mentionné, toute cette période pendant laquelle les païens ont piétiné l'Église de Dieu, n'a pas affaibli l'Église, mais elle a produit l'opposé. Elle a fortifié la résolution, la foi, et la conviction spirituelle du peuple de Dieu. Encore une fois, tout cela n'a fait que servir le grand propos de Dieu, de modeler et façonner une Église plus forte, ainsi que de préparer et totalement équiper Ses deux témoins de fin-des-temps, pour qu'ils puissent accomplir parfaitement ce qui va se présenter à eux, pendant la 7ème et dernière période prophétique.



Les Deux Témoins

C'est pendant la 7ème et dernière période prophétique de fin-des-temps de 1260 jours, que Dieu donnera à Ses deux témoins de fin-des-temps, l'œuvre principale qu'ils sont prophétisés d'accomplir. Pendant toute la 5ème et 6ème périodes prophétiques de fin-des-temps, ces deux personnes ont été l'objet de ridicule, de haine, de moquerie et de dédain, et auront ainsi accompli un genre de témoignage très particulier, bien que leur témoignage principal soit effectué pendant ce qui sera la dernière période de 1260 jours.

"Je [Dieu Tout-Puissant] donnerai à Mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours" (Apocalypse 11:3).

Le fait de porter le sac, symbolise la pratique de marcher humblement devant Dieu. Ce verset décrit que les deux témoins de fin-des-temps de Dieu sont revêtus d'humilité alors qu'ils réalisent la commission que Dieu leur a donnée. L'humilité est opposée à l'orgueil, et Dieu a préparé ces deux personnes pour accomplir l'œuvre placée devant eux d'une manière qui reflète la vraie justice, la clémence, et une foi active vivante. Le but dans lequel Dieu leur a donné ce pouvoir, est d'humilier ceux qui sont remplis d'orgueil et qui refusent d'écouter Dieu.

Ces deux témoins exerceront le pouvoir qui leur est donné, suivant leur propre volonté, selon ce qu'ils décident d'utiliser contre ceux qui s'opposent, dans le but de les défaire de leur orgueil, comme ce qui a été fait à l'Égypte et au Pharaon de l'époque de Moïse.

Bien que ces deux personnes reçoivent d'utiliser cette grande puissance comme ils le veulent, comme ils choisissent de le faire, ils n'en seront cependant pas gonflés d'orgueil. Au contraire, l'utilisation de ce pouvoir reflétera l'humilité, parce qu'ils comprennent pleinement que cela vient de Dieu, dans le but de la réalisation de Son dessein, et que ce n'est que par Sa grande puissance que ces choses sont accomplies, et par rien, ni personne d'autre. Ces deux témoins savent parfaitement que tout ce qui est en train d'avoir lieu, est l'expression de Dieu à l'œuvre pour humilier cette terre, de manière à établir Son Fils comme Roi des rois.

Cette affaite de porter le sac – d'être revêtus d'humilité – vient du modelage et du façonnage de Dieu au travers de tout ce qu'ils ont vécu au cours des sept années précédentes, lors des deux périodes prophétiques de fin-des-temps (la 5ème et la 6ème période de 1260 jours). C'est pendant ces deux périodes que ces deux personnes ont été ridiculisées, moquées, haïs, et plus tard piétinées, au point qu'elles ont appris l'humilité à un degré spirituel profond.

Puisque les deux leaders de l'Église de Dieu ont vécu ces choses, l'Église a aussi vécu les mêmes choses, et ils ont eux aussi accédé à une humilité d'esprit plus véritable dans leur service envers Dieu, puisqu'ils ont eux aussi partagé le même genre d'attaque. Le fruit de ces deux périodes prophétiques de fin-des-temps a permis de créer une force spirituelle plus solide au sein du peuple de Dieu. Elles ont agi très efficacement en eux, pour les préparer à la venue de Christ.

Le verset que nous venons de citer déclare que ces deux personnes "prophétiseront pendant mille deux cent soixante jours". La majeure partie de cette action de prophétiser est manifesté par ce qui est écrit dans ce livre et dans celui qui l'a précédé. Ce livre aura été achevé et offert au monde, au début de la 7ème période prophétique de fin-des-temps de 1260 jours. Les prophéties prises en compte dans ce livre et dans le dernier livre, 2008 – Le Témoignage Final de Dieu, arriveront comme elles ont été écrites. C'est essentiellement de cette manière que ce verset sera accompli, parce que c'est pendant cette période finale que toutes ces prophéties se verront accomplies. 

Cependant beaucoup plus de choses sont révélées sur ce que ces deux témoins vont faire pendant cette dernière période prophétique de fin-des-temps.

"Ce sont les deux oliviers des deux chandeliers qui se tiennent [qui sont établis] devant le Dieu de la terre" (Apocalypse 11:4).

Bien que Dieu n'ait pas encore révélé la portée totale de la signification de ce verset, il est néanmoins d'une importance incroyable pour Lui. On nous dit ici qu'ils proviennent des deux chandeliers et qu'ils sont les deux oliviers, dont on nous parle dans le Livre de Zacharie concernant les deux personnes consacrées de Dieu, à qui Il donnera de Sa grande puissance pour accomplir un grand nombre d'événements prophétiques qui conduiront à la venue de Christ. Dieu donna cette prophétie à Zacharie quelque centaines d'années avant la naissance de Christ. Et donc, la tâche donnée à ces deux personnes est d'une grande importance pour Dieu et pour Son dessein dans la fin-des-temps.

Le verset suivant décrit ce que Dieu a fixé ou établi pour eux de faire devant Lui sur la terre.

"Si quelqu'un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis; et si quelqu'un veut leur faire du mal, il faut qu'il soit tué de cette manière" (Apocalypse 11:5).

Dieu révèle que certains auront tellement de haine pour ces deux témoins, qu'ils essayeront de leur faire du mal et tenteront même de les tuer. Cependant, Dieu est très clair sur le fait que ces deux personnes ne mourront pas jusqu'à ce que Dieu le permette. Le feu décrit comme sortant de leur bouche, est symbolique du pouvoir qui leur est donné de prononcer des jugements qui consumeront tous ceux qui auront l'intention de leur faire du mal.

"Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu'il ne tombe pas de pluie pendant les jours de leur prophétie; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu'ils le voudront" (Apocalypse 11:6).

Dieu donnera à Ses deux témoins le pouvoir de provoquer des destructions dévastatrices par toute plaie ou fléau qu'ils déterminent, selon ce qu'ils décident. Cela signifie qu'ils décideront quand, où, quel genre, et combien de temps les fléaux frapperont, et quand ils devront être répétés. Certains des fléaux prononcés seront en parallèle avec des événements spécifiés dans les Sept Tonnerres.

Il reste encore des choses à découvrir sur ces deux témoins de fin-des-temps que Dieu décrit comme Ses prophètes. Tous ceux qui veulent lire cela dans la Bible, le trouveront dans les versets qui suivent ce que nous venons juste de citer dans Apocalypse 11.



Le Livre Accompli Une Prophétie

Comme avec le livre précédent, celui-ci sera aussi diffusé dans la plupart des nations de ce monde, pour des peuples de langues variées. Au début de ce chapitre, j'avais dit que ma femme avait mentionné que j'avais besoin de lire une prophétie que ce livre allait accomplir. Une fois qu'il sera achevé, ce livre accomplira réellement cette prophétie.

Ce livre sera annoncé publiquement et rendu disponible en plusieurs langues, dans un plus grand nombre de versions qu'avec les précédents. Ceci dans le but d'atteindre beaucoup plus de millions de gens, pour offrir la possibilité à un plus grand nombre d'être sauvés.

Cependant, certaines nations et certains peuples parlant d'autres langues n'ont aucun désir de lire un tel livre, quel que soit ce qui y est déclaré, et quel que soit l'intensité des souffrances dans le monde. Dieu sait très bien qui sont ces gens, et ceci n'est pas mis directement à leur disposition, bien qu'ils aient été avertis.

Chacun d'entre vous ayant maintenant lu ce livre et étant arrivé à ce point, à besoin de faire face à la réalité que vous vous trouvez au carrefour le plus important de votre vie. C'est le moment où vous seul pouvez maintenant décider comment vous allez vivre à partir de maintenant. Il s'agira soit de vous accrocher à vos anciennes manières de vivre – vos propres manières de faire – ou d'embrasser ce que Dieu vous a dit tout au long de ce livre. D'une manière ou d'une autre, la vie ne peut tout simplement pas continuer pour vous, comme elle a été dans le passé. Le monde est en train de connaître un changement majeur, et comparé à la population du monde en ce moment, un beaucoup plus petit nombre de gens survivront pour entrer dans le nouvel âge millénaire que Dieu va établir.

Dieu est en train d'amener les gens au carrefour le plus important de leur vie, là où des décisions majeures doivent être prises concernant la manière dont chaque personne va décider de vivre le reste de sa vie. Et ce sera, soit celle d'écouter Dieu et de changer leur vie pour être d'accord avec Lui et Ses voies, ou ce sera de refuser ce qu'Il est en train d'offrir.

Vous seul, pouvez prendre cette décision dans votre vie. Cette responsabilité n'appartient à personne d'autre.

Si quelqu'un a le désir de vivre dans le nouvel âge de Dieu, et d'y vivre selon Son mode de vie, alors il leur faut changer. Personne ne peut continuer à vivre comme ils l'ont fait jusqu'à maintenant. Personne ne peut continuer à s'accrocher à leur fausse religion et/ou à leurs pratiques immorales, mais ils doivent au contraire les rejeter.

La seule raison pour laquelle le monde fait face à ces événements catastrophiques de fin-des-temps, c'est parce que l'humanité a continuellement vécu dans la désobéissance envers Dieu pendant 6000 ans, et le temps est maintenant venu, à cause de l'avance technologique, où les hommes sont sur le point de s'anéantir.

La désobéissance aux voies de Dieu ne produit que la souffrance, les misères, et le mal dans la vie. Dieu est en train d'amener tout cela à sa fin, alors qu'Il met une fin au règne-autonome de l'humanité, à la rébellion et à cette manière égoïste et orgueilleuse de vivre, qui a été la cause de tant de misères et de tant de souffrances tout au long des millénaires.

C'est à cause des voies pleine d'égoïsme et d'orgueil de l'humanité, que Dieu intervient maintenant pour arrêter ce règne-autonome et établir Son gouvernement, alors que Son Royaume est établi sous la direction de Christ, qui règnera sur toutes les nations de la terre. Non seulement Dieu va établir Son gouvernement pour régner sur toutes les nations, Il va aussi établir Sa seule véritable Église tout autour de la terre. Elle sera la seule Église et pratique religieuse autorisée à exister sur terre. Quand le Millénaire sera établi, il n'y aura plus de pratique de l'Hindouisme, du Bouddhisme, du Judaïsme, de l'Islam, du Christianisme traditionnel, ou d'aucune autre fausse pratique religieuse, mais seulement celle qui est vraie, et qui a son origine dans la seule véritable Église de Dieu.

Que les gens aiment cela ou non, ces choses vont arriver de toute façon. Ceux qui n'aiment pas cela, feront partie de ceux qui très certainement mourront avant le retour de Jésus-Christ. Ceux qui survivront ce qui va arriver et qui pratiqueront leurs anciennes manières de vivre dans le Millénaire, n'échapperont pas à la mort. Dieu révèle qu'eux aussi arriveront bientôt à leur fin, s'ils ne réagissent pas rapidement à ce que Dieu va établir après 6000 ans de gouvernement, de religion et des voies misérables de l'humanité, qui ont causées des souffrances impensables au cours des âges.

Lorsque le Millénaire sera établi, une fois que Jésus-Christ et les 144 000 se tiendront sur cette terre une fois encore, plus de la moitié de la population mondiale aura été détruite. Considérant l'entêtement, la rébellion, l'égoïsme et l'orgueil de la nature humaine, il est possible que ce taux soit beaucoup plus élevé. Si c'est nécessaire, Dieu peut réduire la population de la terre à quelques millions ou même à quelques centaines de milliers avant que le Millénaire soit établi. Cela dépend totalement des nations, des dirigeants, et des personnes qui vivent à la fin de cette fin-des-temps.

Le taux total de destruction et de mort est en fin de compte totalement dépendant de la réaction que les gens autour du monde auront envers Dieu, à savoir s'ils vont commencer à l'écouter ou non. C'est là où vous en êtes en ce moment-même. Vous seul pouvez décider si vous allez ou non, embrasser les voies de Dieu qui conduisent à l'altruisme plutôt qu'à l'égoïsme, à être dévoué au don et à l'amour, plutôt qu'à l'obsession d'obtenir, de haïr, des préjudices et à la jalousie. La voie de Dieu et Sa voie seule, peut produire la véritable unité, l'amitié, la considération à l'égard des autres, la paix et l'amour sincère envers son prochain. Les voies de l'homme n'ont jamais produit de telles choses, et elles en sont incapables. Les voies de l'homme produisent ce qui est opposé aux voies de Dieu.

Vous êtes en ce moment à un point de votre vie où vous devez décider si vous allez maintenant suivre la voie de Dieu ou continuer à votre manière. Cela n'est pas une décision que vous pouvez remettre à plus tard. C'est maintenant le moment, c'est une question de savoir si chaque personne décidera d'écouter Dieu ou non. C'est très semblable à ce que Dieu avait dit à Israël lorsqu'Il les a fait sortir de la captivité d'Égypte. Dieu leur a donné Son mode de vie, par lequel ils devaient vivre, et leur dit, "En ce jour, J'ai placé devant vous la vie et la mort". Puis Il leur révéla Son profond désir pour eux, comme Il le fait pour chacun de vous maintenant, Il leur dit, "Choisissez la vie!" Ce choix avait été remis dans leurs propres mains. Ce qui résultait en vie ou en mort, était totalement dans le pouvoir de décision de chacun individu.

Pour les Israélites de l'époque, il n'était pas question de mort immédiate. Cependant, c'est maintenant différent. Tout le monde vit maintenant sur cette terre à une époque de mort et de destruction à grande échelle, et seul Dieu peut apporter le genre d'intervention qui permettra de protéger et de sauver les gens de cette destruction et de cette mort, afin qu'ils puissent survivre et entrer dans le Millénaire.

Et donc, ce livre accompli vraiment une prophétie qui révèle la raison pour laquelle il a été écrit. Elle est aussi à l'origine de son titre. Dieu a le désir que les gens reçoivent les paroles de ce livre et écoutent ce qu'Il leur a révélé, afin qu'un bien plus grand nombre de gens puissent être sauvés et avoir l'opportunité de survivre et d'entrer dans le Millénaire sur le point d'être établi.

C'est pour cette raison même que Dieu S'est adressé à certaines nations et directement à leurs dirigeants, puisque les dirigeants sont ceux qui ont la plus grande responsabilité et la capacité d'influencer les peuples, à tout au moins écouter les choses écrites ici, comme ce fut le cas avec le roi de Ninive, pendant les jours de Jonas. Ainsi Dieu a donné la tâche d'écrire ce livre pour expliquer pourquoi Il a accordé sept années de plus à ce monde, pour qu'un plus grand nombre de gens aient la possibilité d'être sauvé en dépit de cette dernière grande guerre mondiale, et des événements catastrophiques qui vont finalement arriver sur cette terre.

Ce livre prend fin avec le verset prophétique déjà mentionné, verset que ce livre accompli. Bien que ceci fut dit à Jean, la charge de l'accomplir ne lui revint pas. C'était adressé à la contrepartie de Jean, le prophète, l'apôtre et le témoin de fin-des-temps de Dieu. Ce verset fut prophétiquement déclaré à la contrepartie de Jean, afin d'être accompli par la rédaction de ce livre. Bien que le livre précédent, 2008 – Le Témoignage Final de Dieu, fut aussi distribué dans la plupart des nations du monde, à leurs peuples et à leurs leaders et en plusieurs langues, l'objectif de Dieu pour ce livre, est qu'un message beaucoup plus fort soit envoyé une fois encore, pour la dernière fois.

Puis l'ange me dit, "Il faut que tu prophétises à nouveau contre [sur, envers] beaucoup de peuples, de nations, de langues et de rois" (Apocalypse 10:11).